AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le blessé. [Alliance]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aleron
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 148
Race : Humain
Classe : Guerrier
Guilde : Allégeance
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Le blessé. [Alliance]   Mer 4 Nov 2009 - 0:25

(cf http://lacroisadeecarlate.wowjdr.com/table-des-aventuriers-f4/l-espoir-des-retrouvailles-t174.htm )

Une silhouette boitant, portant une armure en loque, des armes lourdes à son dos et à sa ceinture, et pour les plus observateurs, une griffe au bout d'un pendentif qu'il tient à la main se dirige vers Elwynn.
Arrivant au bord du lac, derrière l'auberge du comté, il s'effondre sur la rive poussant un dernier soupir:
-"Mylaxa..."

(précisions: le coeur d'aleron bat encore lentement, il respire lentement, son bras gauche n'a plus d'armure est est recouvert d'écaille ainsi que sa jambe droite, il tient toujours le pendentif dans la main)

(a vous d'agir maintenant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylaxa Hymned'argent
Alcoolique
Alcoolique
avatar

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 30
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druidesse
Guilde : Le conclave Obscur
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Mer 4 Nov 2009 - 4:51

Un peu plus loin sur la berge, deux elfes de la nuit était en train de discuté autour d'un feu.

-Moi et Fara avons eut quelques problèmes hier soir avec les Malandrins.

-Des problèmes?

L'elfe au cheveux bleus releva la tête brusquement du feu à cet instant. Comme si elle avait perçut un danger approchant.

-A...

-Mylaxa?

Mylaxa ferma les yeux et marmonna

-Aleron?! Où-es-tu, tu vas bien?

Après quelque instant, Mylaxa fixa une forme noire ressemblant a un homme sur la berge. Sans perdre un instant, elle courut vers le corps blessé d'Aleron.

-ALERON!!

-Qui-est-ce?

-Je t'expliquerais plus tard Naëlyen, aide moi plutôt a lui enlever son armure et ensuite pose le sur mon dos.

Mylaxa se mit a genou devant Aleron et changea rapidement d'apparence. De long poils noir et blanc poussèrent sur son corps. Sont visage s'allongea et ses canines rallongèrent, ses pied et main se transformèrent en pattes et leurs ongles se changèrent en longues griffes d'où sortait un liquide verdâtres semblable a du pus. Naëlyen mis le corps inconscient d'Aleron sur l'ours qu'était devenue Mylaxa. Elles le transportèrent ainsi jusqu'à une maison à proximité. Après avoir étendu Aleron sur un lit, elle commencèrent a bander ses différentes blessures et a mettre leur talents en commun pour essayer de le soigner le plus possible.

-Mais qui est cet homme? Et que sont ses écailles?

-... Il se nomme Aleron et s'est mon.... amour... Il est... le produit d'une expérience d'Aile-de-mort... d'où ses écailles.

-My...la...

Mylaxa se mit a genou a coté d'Aleron

- Ne parle pas...garde tes forces et repose toi...

- Pour ce que je t'ai dit...

Aleron posa sa main sur la joue de Mylaxa. Cette dernière la prit de sa main gauche et posa la droite sur les lèvres d'Aleron en signe de silence.


- Repose toi, je te gronderai quand tu iras mieux. Pour le moment se qui m'importe... s'est que tu sois là et que tu ais honoré ta promesse.

Aleron fit un sourire et s'endormit

- Nous devrions le laisser

- Oui tu as raison

Les deux elfes descendirent au rez-de-chaussé pour discuter. Une fois descendu, Mylaxa remarqua une lueur étrange venir de l'épaule de Naëlyen.


- Qu'es-ce?

-Mmm quoi donc?

Mylaxa pointa l'omoplate de l'elfe


-Cette lueur.

-Ah ça...

Naëlyan enleva s'est vêtement de haut de corps et montra à Mylaxa un tatouage de dragon noir au yeux bleu dans son dos. Prise d'effroi, Mylaxa demanda.

- Sa t'arrive souvent... je veux dire que le tatouage émette cet éclat?

- Non s'est la première fois que sa m'arrive

Le doux visage de Mylaxa prit soudainement une expression dur.


- Dit moi... est-ce que tu t'es déjà réveiller ne sachant pas se qui s'est passer avant de t'endormir?

-...Souvent. Depuis quelque temps, sa m'arrive de plus en plus souvent. Hier par exemple, je me suis réveiller en plein milieu d'Azshara entourée de cadavre de dragon bleu.

- Alors... tu ne devrais pas rester ici...

- Pourquoi?

- Parce que pour le moment, tu es un danger pour tout le monde. Si tu es se que je pense... quand tu perd conscience, tu deviens imprévisible, puissante et surtout... destructive. Ne le prend pas mal... mais pour le bien de tout le monde, tu devrais aller te réfugier dans un endroit calme et loin de tout... quand Aleron se réveillera, je lui demanderai conseil

Après quelques minutes de discutions, Naëlyen pris congé et promit a Mylaxa d'aller en endroit sûr. En même temps, elle croisa le chemin d'un Draenei au visage légèrement caché par une capuche. Mylaxa accueillit son ami Nuitloup à l'intérieur. Après une courte conversation, ils décidèrent d'aller dormir. Mylaxa invita Nuitloup à dormir et l'installa confortablement avant de retourner a l'étage.

Rendue dans la chambre où Aleron dormais, elle se dévêtis et regarda son dos dans un miroir. Il était horriblement plaqué de différentes cicatrices dont une de brulure près de l'omoplate droite. Mylaxa poussa et soupir et tourna son regard sur le lit. Elle se glissa dans les couvertures et approcha tranquillement d'Aleron, tout en fessant attention à ses blessures, elle colla son corps au sien, l'embrassa sur la joue et ferma les yeux. Son visage ayant reprit sa douceur et était même d'une sérénité que peux d'être encore vivant avait pût lui voir depuis des années.

Au même moment, le ciel au dessus d'Hurlevent devint rouge et plusieurs cris se firent entendre.


-AU SECOURS! L'AUBERGE DE LA VIEILLE VILLE EST EN FEU!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jainaé
Client
Client


Nombre de messages : 12
Race : Humaine
Classe : Gardienne de Lumière
Guilde : Le Glaive de Hurlevent
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Mer 4 Nov 2009 - 20:45

Novéria entendit les cries et vu la fumée provenant de la vieille ville, elle monta sur son palefroi en direction d'Hurlevent.


(j'été a Goldshire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althian
Compteur d'histoires
Compteur d'histoires
avatar

Masculin Nombre de messages : 85
Race : Humain
Classe : Assassin
Guilde : Epsylon
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Mer 4 Nov 2009 - 23:03

"Traqué, encore et toujours..."

Ruminant de sombre pensées, Althian traversait une vieille ruelle de la Vieille ville de Hurlevent, le genre d'endroits que les gens corrects et soucieux de leur santé évitaient, pratique quand votre tête vaut plusieurs centaines de pièces d'or.

"Jouer les fermiers, c'est marrant, mais je commence à en avoir assez, j'ai un travail à finir et ces imbéciles de gardes semblent déjà un peu moins penser à moi..."

Entendant tout d'un coup un cri, il releva la tête et tendit l'oreille voyant le ciel prendre des teintes pourpres, il commençà à s'inquiéter.

"Houlà, çà sent le roussi, allons voir çà rapidement..."

Vérifiant que son capuchon et son masque étaient bien attachés, il escalada un petit muret qui lui permit de monter sur son territoire : les toits. Sautant, escaladant, courant il traversa rapidement la distance qui le séparait du bâtiment en feu.

"Bon sang! Le Cochon Siffleur?!"

Il était devenu un client fidèle de l'établissement, le type qui y avait mis le feu allait en répondre devant lui! Il observa les allées et venues des gardes armés de seaux d'eau en dessous de lui, les clients sortaient de la taverne dans un désordre accablant, un vieillard littéralement piétiné par la foule paniquée, l'incendie était tout sauf maîtrisé et gagnait du terrain, les gardes tentant de l'empêcher de s'étendre aux autres bâtiments.

"Au moins, ils sont malins, l'auberge est fichue, autant sauver ce qui peut l'être."

Se concentrant, il put voir les auras de tous les êtres vivants présents, il en aperçut une au premier étage du Cochon Siffleur, visiblement paniquée, son malheureux propriétaire était coincé et allait brûler vif.

"Damnation! Bon! Recherché ou pas, je peux pas le laisser là..."

Secouant la tête et réprimant un juron, Althian prit son élan et sauta vers une fenêtre en protégeant son visage avec ses bras, le verre éclata et il atterrit dans la taverne au milieu des débris, d'un rapide coup d'oeil, il vit que l'homme était coincé par une poutre qui s'était à moitié effondrée, formant un mur de flammes et l'empêchait de sortir de la salle où il s'était réfugié.
Dégainant son épée, Althian trancha net le bois fragilisé à la base de la poutre qui finit de tomber, il sauta par dessus les restes flambants et saisit le client malchanceux (un gamin de 16 ans maximum) qui, paralysé de peur, se contentait de trembler en attendant la mort.

"Debout mon grand! Ton heure n'est pas encore venue!"

Apparemment, l'adolescent ne l'entendit pas et réagit à peine quand Althian le mit sur son dos, heureusement, il n'était pas bien massif et ne pesait pas trop lourd.
Son fardeau sur le dos, Althian ressauta par dessus la poutre, tapa du pied gauche pour éliminer un départ de feu sur sa botte et remarquant une poutre extérieure épargnée par les flammes en face de la fenêtre qu'il avait défoncée, il bondit dans sa direction, une dague apparut d'on ne sait où dans sa main droite et il la planta dans la poutre, ce qui lui permit de freiner sa chute en maintenant le gamin sur son dos de sa main gauche.

Une fois en bas, il déposa l'adolescent au sol, et, voyant un garde approcher, fonça dans une ruelle d'où il put accéder aux toits en escaladant un mur aux briques saillantes. Une fois retourné sur son perchoir, il réactiva sa vision spéciale et vit l'aura du garde amenant l'enfant à l'abri, il esquissa un demi-sourire et reprit son air sévère en scrutant les environs,à la recherche d'une aura plus sombre que les autres; si ce n'était pas un accident le coupable n'était peut être pas loin...


Dernière édition par Althian le Jeu 5 Nov 2009 - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambassadrice Elunadore
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Féminin Nombre de messages : 242
Race : elfe de la nuit
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Jeu 5 Nov 2009 - 14:09

Elunadore ce trouvais au donjon d'Hurlevent, des pile de livres et de divers parchemin était empiler sur son bureau la cachant littéralement aux regard de ceux qui passais devant la bibliothèque.

- Je ne vais jamais en finir avec toute cette paperasse ...

D'un air rêveur elle ce levas et s'étira tout en allant prêt d'une fenêtre, d'habitude elle aimée beaucoup le spectacle qui ce prêter a elle quand elle scruta la capital humaine de si haut, mais cette fois si il y avais quelque chose d'inhabituelle.
Au loin, au dessus de la vielle ville, elle pouvais apercevoir une épaisse fumer noire.

- Par Elune !

Immédiatement elle sortis de la bibliothèque et ce dirigeas vers l'écurie, aboyant après certain gardes qu'elle croisais.

- Gardes ! Il y a un feu en ville ! Dépêcher vous de vous rendre sur les lieux de l'incendie !

Sans plus perdre de temps elle ce hissa sur son palefrois blanc et fonça dans les rues, sautant au dessus des tête de certain passant terrifier.
Elle espéras de tout coeur qu'il n'y avais pas eu de blesser, ou pire des morts !
Une fois arriver sur le lieu de l'incendie elle avais le temps d'assister a une action de sauvetage impressionnante, un haute venais de sauter a travers d'une fenêtre, un enfant sur le dos. Elle n'avais pas le temps de le dévisager que cet homme avais déjà disparue dans une ruelle. Elle aurais bien aimer le suivre pour lui remercier, mais il y avais plus important a faire, notamment soigner ce jeune homme qu'il venais de sauver.

- Garde ! Emmener moi cet enfant et les autre blesser, je m'en charge.

Le garde ne perdis pas de temps et s'exécuta.

- La lumière sois louer ! Vous êtes pour le moment la seule personne capable de soigner sur les lieux.

Sans prêter attention a la remarque du garde Elunadore commença a entamer diverse prière de soin pour soigner les blesser, mais elle ce tracassé plus la tête avec une question qu'avec les blessures qu'elle avais a guérir.

"Qui donc a pus commettre un tel crime ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Jeu 5 Nov 2009 - 15:48

Quelques rues plus loin, à la ruelle du coupe gorge.....Une jeune elfe en sanglot toqua avec insistance à la porte d'une maison.

- Lathios ! Ouvre vite c'est moi ! J'ai besoins de ton aide !

La porte s'ouvre lentement laissant apparaître l'aura des plus sombre qu'il sois. Lathios avait fortement changé...méconnaissable...au point que l'elfe en prit peur. La gorge nouée, les poings serrés et reculant de quelques pas et hésitante...

-Un....un Porte-mort.....non ce n'est pas possible....pas toi Lathios !

-Entre....

L'elfe repris son sang-froid tant bien que mal, et entra dans la maison. L'intérieur était sombre, tout à l'image de l'occupant. Seul une bougie éclairé une table où étaient posés des livres. Les bibliothèques contenaient divers manuels, tous concernant la magie des ombres très probablement pensa l'elfe. Après un examen rapide de la pièce elle se tourna vers Lathios.

-Bien, alors...*retire son capuchon* ...que ce passe t-il Naëlyen ?

-J'ai peur mon ami, j'ai peur d'être à l'origine de choses qui ne me ressemble pas. Tout semble si facile pourtant..que j'en oubli certains de mes faits et gestes...



-Hmmm.....il s'est réveillé n'est-ce pas ? Il fallait s'y attendre de toute façon, tu ne peux y échapper. Et comme je te l'avais dit lors de notre première rencontre, le Conclave ne pourrait te venir en aide.

-Je sais oui, mais que dois-je faire ? Fuir chaque jour qui passe la civilisation ? Je ne peux, il me faut quelque chose pour retarder les effets Lathios. Toi seul peut m'aider.

Lathios se dirigea vers sa bibliothèque, prit un livre qu'il tend ensuite à Naëlyen. Celle-ci lui jetant un regard intrigué.

-Prend ce livre, tu trouvera des informations sur le monde Obsidien. Cela te sera fort utile. Mais pour ce qui est du reste, je suis désolé mais je ne peux lutté contre ce dragon noir. Toi seul le peux.

-Merci en tout cas. Peut importe ce que tu peux m'offrir en aide, c'est toujours ça de prit. Je vais partir à présent avant qu'il n'arrive autre chose de terrible.

-C'est préférable oui. Et ne t'inquiète pas, rien de notre conversation ne sortira de cette maison. Sois prudente surtout.

L'elfe fit un signe de tête, puis s'en alla fermant la porte derrière elle.

-Il est temps de disparaître *pensa t-elle*

Naëlyen ferme les yeux. De grandes ailles noires jaillirent de son dos enveloppant l'elfe. Puis un murmure....

Dragon d'amour, noir comme la mort ! Visage d'ébène, coeur torturant ! Responsable de mon triste sort, habitant de mon être aux milles tourments. Porte moi de par de l'air et les cieux, vers notre royaume.


D'un coup le corps disparu dans un puits de lumière bleue sans laissé de trace.
Revenir en haut Aller en bas
Zhane Raven
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 30
Race : Lycan
Classe : Voleur
Guilde : Les Fauves Rugissants
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Jeu 5 Nov 2009 - 18:16

Zhane se promena dans le quartier commerçant. Il sort une cure dent de sa poche et le mâchouille. IL repère alors une personne vêtu d’une bure rouge avec des contours bleu et armée d’un bâton à l’allure étrange… surement un magicien pensa t’il. IL se rapprocha alors et le bouscule légèrement.

-Zhane : oh excusez moi monsieur, quel maladresse!

-L’homme en bure : Oh non ce n’est rien, je vous pardonne monsieur

-Zhane : Encore une fois désolé, au revoir

Zhane s’éloigne en regardant l’intérieur de la bourse qu’il avait dérobé à l’homme en bure. Au moment de ranger la bourse, il entendit des cris

AU FEU! AU FEU! DANS L’AUBERGE DE LA VIEILLE VILLE !

Zhane pense « et ben allons voir, je n’ai rien à faire pour le moment »
Zhane se dirige en marchant jusqu’à l’auberge. Les soldats tentèrent d’éteindre le feu en balançant des seaux d’eau et du sable sur les façades et à l’intérieur. Zhane aperçut un des gardes qui empêchèrent les citoyens d’approcher de trop près. Zhane en questionna un.

Zhane : Que s’est-il passé ?

Garde : l’auberge a pris feu citoyen, les soldats tentent de l’éteindre et de sauver des gens si il y en a, mais reculez monsieur! (en mettant la main sur Zhane et en le poussant légèrement)

Zhane : Personne n’a été témoin de l’origine ? Est ce accidentel et criminel ?

Garde : Ecoutez nous n’en savons rien, il est trop tôt par tirer des conclusions. mainteannt ne restez pas là, c'est trop dangereux!

Zhane : bon bon je m’en vais

Zhane s’éloigne du sois disant drame puis se met à penser « Mmh, je vais quand même me renseigner, voir si les Malandrins n’y sont pas pour quelque chose. Si c’est eux, j’espère qu’ils auront au moins tiré profits, sinon ça va barder."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bye!
Serveur
Serveur
avatar

Masculin Nombre de messages : 222
Race : Humain
Classe : h²o
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Jeu 5 Nov 2009 - 20:23

"Scynid se promenait , sa cigarette à la bouche , il avait entendu parler du feu dans la vieille ville , il allait donc voir cela par lui même. Arrivez devant l'auberge brûlée déjà sécurisée par les soldats , il continuait de fumer intensément et regardait les tas de cendres."

- Hun ,hun ... Y a pénurie de bois ? Y ont décidé de faire cramer les tavernes maintenant ? Avec tout l'alcool qu'y a , y a de quoi mettre le feu aux poudres , hun , hun ... Toute ce sable noir me fait penser a mes cendriers ...

"Un garde arriva"

- Monsieur , veuillez circuler il n'y a rien a voir.

- Rien à voir ? Toujours aussi perspicaces ces armures vides. Bien , bien j'y vais ... juste une question , je suppose que personne ne sait qui ou quoi aurait pu faire cela ?

- Faire quoi monsieur ?

- Non , rien , rien ...

"Il s'en retourna maudissant le manque d'esprit de certaines personnes et commençait à avoir sa petite idée sur l'affaire. "

( certes un peu rapide mais bon ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambassadrice Elunadore
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Féminin Nombre de messages : 242
Race : elfe de la nuit
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Ven 6 Nov 2009 - 13:58

Des heures était passer avans que les gardes ne puisse metriser le feu comme il ce doit ce qui était asser étrange pour un simple feu ... Accident ou pas quelque chose ne tournée pas rond et l'elfe pouvais le ressentirau plus profond de son être.

- C'est étrange, un feu normal ne ce propage pas aussi vite, et surtout il est métriser bien plus facilement ...

Aprés avoir soigner les dernier blesser Elunadore s'aprochas des débris fumant, le scrutant du regard ce qui devait être le sol autre fois. La totaliter de l'auberge a était réduite en poussière en trés peut de temps et il aurrais fallus a la prêtresse des heures avans de tomber sur des indices lui confirment ses doutes. A certain endroit le bois était un peut raillée ou trouer.

- Oh non ... Je pensée que l'on c'était débarasser de Prestor et les sien ...

Ce qu'elle ignorer encore c'est comment le dragon avais fait pour entrer sans eveiller de supçon, depuis l'incident avec Onyxia des mesure de sécuriter avais était prise, a croire que tout ce travaille n'avais servis a rien. Elle laissa échaper un long soupire avans de sortir des reste de l'auberge. Elle n'avais juste une chose en tête, ce reposer un peut. Malheureusement ce moment était encore loing d'arriver.

Deux ruelle plus loing une jeune elfe en armure suivit de deux annimaux aprochas en courrant du lieux de crime. Ses long cheuveux d'un bleu nuit virvoler devant son visage, dans sa main droite elle tennais une longue arme ornée d'une lame, et dans son dos était acrocher une arbalette.

- Ah quand même la voilà !

Elle passa a coter des garde et donnas quelque coup a ceux qui si oposer et s'arrêtas devant Elunadore, cette dernière regardas Ailyne d'un air mis agasser mis surpris.

- Que faites vous ici ?

- J'vient d'Austrivage, y a plusieurs maison qui vienne de cramer là bas, et je me suis dit que sa peut vous interresser vu que vous fourrée votre nez partout ... Et j'ai envie de m'amuser moi aussi héhé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althian
Compteur d'histoires
Compteur d'histoires
avatar

Masculin Nombre de messages : 85
Race : Humain
Classe : Assassin
Guilde : Epsylon
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Ven 6 Nov 2009 - 18:40

"Bon, çà commence à bien faire."

Althian descendit du toit où il s'était arrêté pour compiler les informations qu'il avait glanées. Il avait repéré d'importantes traces d'énergies sombres sur les lieux de l'incendie, et peu de créatures au monde étaient capables de laisser ce genre de traces.

"Quoi que ce fut, c'était extrêmement puissant et dangereux... Bon sang, cette "vision" est pratique, mais j'aurais pas dû l'utiliser si longtemps..."

Il avait remonté les restes d'aura noire, mais le nombre d'utilisateurs de magies peu orthodoxes dans la Vieille Ville avait quelque peu compliqué les recherches, il avait noté quelques secteurs à surveiller sur son carnet. Tout ce temps à regarder avec la "vision" l'avait fortement fatigué.

"Fait divers intéressant certes, mais il y a d'autres choses dont je dois m'occuper, si tout n'est pas réglé quand j'aurai fini, après tout, je pourrai bien aider un peu..."

Poussant un soupir, il partit à travers les ruelles sombres et disparut dans un tournant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylaxa Hymned'argent
Alcoolique
Alcoolique
avatar

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 30
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druidesse
Guilde : Le conclave Obscur
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Sam 7 Nov 2009 - 6:59

Marchant dans le port d'Hurlevent après tout ses jours enfermé dans une maison était comme libéré un animal sauvage d'une cage. L'air frais et salé de l'océan emplissait mes poumons et me procurais une sensation de liberté intense.

Arrivé au bout d'un quai, j'aperçus la dernière personne que je souhaitais voir


- Naëlyen!

Je marchas d'un pas hésitant vers le bout du quai

- Bonsoir Mylaxa

- .. Alors s'est ici ton endroit loin de tout?

- Non mais je vais te le montrer

Naëlyen lança un sortilège sur Mylaxa et sur elle même, toutes deux se mire a l'évité

- Suis moi

Elles coururent ainsi pendant plusieurs minutes jusqu'à arriver a une cabane isoler avec un quai. Naëlyen prit place et Mylaxa la suiva de près, sur ses gardes.


- J'aime bien ton choix finalement, l'océan a perte de vue, la lune radieuse... et la montagne derrière

- Oui j'aime bien

Mylaxa regarda au loin et poussa un soupir


- Alors, comment le trouve tu?

- Qui donc?

- Mais, Aleron voyons!

-... Je le trouve étrange

- Pourquoi dis-tu cela?

- Je ne sais pas... il n'est pas comme moi disons

Mylaxa ravala brillamment, une sueur apparut sur son front et elle demanda:

- Et... qu'est-tu donc?

- Si je me fit au recherche que j'ai faites avec les livres que Lathios m'a donné, je serais...une dragonne... mais même Aleron ne pourrais rien contre moi.

- ... Moi et Elunadore, en sommes venus a la conclusion que tu serais une... hybride

- En quelque sorte... je suis une dragonne du Chaos... Oh non!

Naëlyen plaça ses deux mains devant sa bouche et prit une expression terrorisé en regardant Mylaxa. Cette denière fonça des sourcits

- Qu'est-ce qu'il y a?

- Mylaxa va t'en! Je ne devais pas le dire!

Les yeux de Naëlyen changèrent de couleur et elle fût prise de violent spasme.


- Oh non... NAËLYEN REVIENT!

- My... va t'en vite!

-NON REVIENT NAËLYEN! TU ES UNE ELFE DE LA NUIT, PRÊTRESSE D'ELUNE! REPREND TOI! DIT LE MOI! ALLER! QUI ES TU

-*pense* De tout façon si elle est la moitié de ce que l'on croit, je serai morte si même si je tentais de me sauver...

Naëlyen ferma les yeux, sa peau était devenu écailleuse et noir comme l'océan.

- Je t'avais prévenus

Mylaxa fit un bon en arrière prise par surprise du calme et de la froideur de la voie. L'être devant n'était paa une elfe, plus maintenant. Les yeux de Mylaxa changèrent également de couleur, ils devinrent gris sombre. Ses dents s'affilièrent unes après l'autre et ses ongles ses transformèrent en griffe. Elle avait maintenant plus l'air d'un monstre demi-félin et elfe.

- Je ne suis pas ici pour recherche querelle elfe, calme toi.


- Qu'esssss que vous voulez?

- Je vous avais pourtant avertit que vous suiviez un chemin bien dangereux. Mais se danger ne viendra pas de moi, vous devez avoir des questions poser les vite.

Mylaxa se détendis et reprit tranquillement sont apparence normale.

- Le feu a l'auberge et à Austrivage, étais-se vous?

- Non, je suis une Dragonne de l'eau, j'utilise mon élément et le feu ne l'ai pas

- Alors pourquoi êtes vous ici, que nous voulez vous?

- Nous sommes ici pour essayer de sauver ce qui peux encore l'être...

- Mais... qu'a ton perdu?

- Vous êtes de celles qui êtes en train de perdre quelque chose en faite..

Mylaxa ouvrit grand les yeux de stupeur.

- A....leron?!

- Il perd le contrôle de son coté sombre, d'ici peu, il sera totalement sous son emprise

Mylaxa ferma les poings et exprima sa colère à la Dragonne

- Pourquoi faite vous cela!

- Pas nous, un mage...

- QUI! QUI LUI A FAIT SA!

- Je ne puis vous le dire...

A cette parole Mylaxa frappa le quai de son poing, déversent toute sa rage en un seul coup qui brisa une planche en deux. La main de Mylaxa quand à elle, était en sang et ce dernier recouvrit la pière verte a son poignet.

- Peut-t-on le ramener?

- Il n'y a qu'un seul moyen, il doit vaincre les 5 dragons: Azuregos, Emerios, Lethon, Taerar et Ysondre. Je ne puis vous en dire plus sans placer mon hôte en danger. Je dois vous quitter sur ses paroles. Il vous reste au mieux, deux mois pour les vainre si vous voulez le sauvez.

- Attendez comment vous retrouverais-je si nous réussi sont?

- Je vous retrouverai...

Naëlyen s'effondra par terre, évanouis.

Après quelques minutes, Mylaxa, encore tremblante de rage, amena Naëlyen dans la petite maison face au quai et la déposa pour qu'elle se repose.

- Deux mois....

Mylaxa sortit de la maison après avoir installé Naëlyen. Un fois dehors, elle prit un grand souffle

- GGGGGGGGGGGRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Puis elle quitta le refuge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylaxa Hymned'argent
Alcoolique
Alcoolique
avatar

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 30
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druidesse
Guilde : Le conclave Obscur
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Mer 11 Nov 2009 - 3:48

Mylaxa monta les marches qui menais à la grand chambre des maîtres de la petit maison près du lac. L'esprit troublé et un main en permanence sur le ventre.

- C'est impossible... j'ai offert cette partie de moi à la nature... et il y a longtemps... sa ne peux pas arriver

À chaque marche, elle se répétait cette phrase, comme pour s'en convaincre elle même. Encore une fois, les paroles de Naëlyen l'avait bouleversée.


Une fois dans la chambre, elle tenta d'occuper son esprit ailleur. Retirant une fois de plus ses vêtement de haut de corps et ses bandages, elle reprit l'examen de ses différentes cicatrices. Plus les jours passait, plus elle les trouvait hideuse.

- Et dire que j'ai reçu tout sa pour un être qui n'avais ni le besoin ni la volonté d'être sauvé...

Elle se retourna vers l'être de son cœur, étendu sur le lit. Sans doute l'observait t'il comme l'autre fois. Elle lui souria puis s'assit sur le lit a ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhane Raven
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 30
Race : Lycan
Classe : Voleur
Guilde : Les Fauves Rugissants
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Dim 15 Nov 2009 - 20:56

Une jungle luxuriante, une chaleur tropicale, plusieurs chants d’oiseaux et de rugissement de félins, voilà ce qui caractérisait la jungle de Strangleronce. Je chevauchais dans cette jungle pour rejoindre le port gobelin, plus communément appelait Baie du Butin, j’avais un rendez vous avec un très vieille ami là bas. Je me suis dis que ça me ferai du bien de voir une peu autre chose que mon clan et les têtes amicale à l’auberge.

J’arrive devant l’entrée, les gobelins me laissent passer en me rappelant que si je cherche la bagarre entre Alliance et Horde, les habitants m’offriraient leur sens de l’hospitalité. Je traversai alors le tunnel et arriva enfin au port de Baie du Butin. J’ai toujours aimé cet endroit, la structure des bâtiments, les habitants parfois étrange et surtout ça me permet de voir un peu la horde. J’arrivai près de l’auberge, je confiai mon cheval à l’écure le plus proche, puis entrai dans l’auberge.

Comme toujours, je voyais au rez-de-chaussée deux rangées de table : celle de droite où se trouvai la horde et celle de gauche où se trouvait l’alliance. Même dans un endroit conviviale, ces deux camps ne pouvaient pas se Blairé mais le plus surprenant, c’est que certain s’entretue sans même savoir pourquoi, tout simplement parce l’autre est différent. Et qu’il doit donc être mort. Enfin bon, moi perso, je ne tue pas un membre de la horde pour une différence de race, si c’était le cas, je tuerai aussi les elfes de la nuit, les gnomes, les draeneis…enfin tous ce qui n’est pas humain. Je me dirige au comptoir et demande un jus de fruit.

Inconnu : Tiens, tiens, voilà cet humain puant et moche comme le weste de son espèce.

Je me retournai et voyais un troll chauve, avec des défenses qui descendent vers le bas. Il avait la peau bleu et portez un équipement de survis en cuir. Il était armé d’un arc et de deux haches de bataille.

Zhane : C’est toi qui me parle de mocheté, pourtant tu es la définition propre de la laideur. Je suis même stupéfié que tu puisses parler aussi bien.

Ce troll se dirigea près de moi en me disant

Inconnu : bah moche ou beau, ça ne fais pas de nous ce que nous sommes vwaiment, n’est ce pas Zhane ?

Je me mis à sourire

Zhane : Tu as parfaitement raison Vol’ Jack.

On commença alors à se serrer dans les bras en se tapotant le dos.

Zhane : Comment vas-tu mon ami ? Ça fait un bail que je ne t’ai pas vu.

Vol’ Jack : Je suis un chasseuw Zhane, Et mon wôle de chasseuw et de pawcouwiw cette tewwe afin de le connaitwe. Un explowateuw quoi. Et toi ? Comment se powte des affaiwes ?

Zhane : Bien bien, je propose qu’on parle de ça tranquillement à l’étage au dessus.

Vol’ Jack commanda une chope de bière et monta avec moi à l’étage supérieur. En haut, c’était déjà plus convivial, les gobelins parlaient avec les elfes de la nuit, les tauren avec les gnomes et j’en passe. On prie une table près dans un coin et commença à parler de tout et de rien.

Zhane : Je ne suis plus considéré comme mort. Je me suis enfin occupé de mon agresseur, je pense qu’il a compris la leçon. Je vais enfin pouvoir reprendre ma place de chef en compagnie de mon amour et faire de nouveaux projets.

Vol’ Jack : Tu es encowe avec ton elfe ? On ne joue pas avec la nouwituwe tu sais. Enfin bon, vu les humains vous êtes bisawe a sowtiw avec des waces difféwentes des votwes.

Zhane : Pour nous, les elfes ne sont pas comestibles et certaines personnes comme moi sortent avec les elfes parce que on n’est pas si différent que a après tout. Que ce soit l’anatomie ou le moral. ET figure toi que je l’aime de tout mon cœur et que ça va encore durer très longtemps notre histoire.

Vol’ Jack (en levant sa chope) Longue vie à nous deux amouweux. (en ricanant et en buvant sa chope)

Vous vous dîtes surement qu’est ce que je fais avec un ennemi de l’alliance ? Et ben… Ca remonte à 3 ans, je fuyais les elfes de la nuit d’Astraanar après avoir volé la caisse de leur auberge et blessé quelque garde. Une fois échappé, j’entendais des appels au secours. En m’avançant je voyais Vol’ Jack en essayant de lutter contre des Grumgeules, je l’ai alors aidé à s’en débarrasser et depuis.bah on a crée des liens d’amitié jusqu’à aujourd’hui. Vous allez me traiter des traitres, mais je vous dirais simplement que pour trahir l’alliance,il faudrait d'abord en faire parti, ce qui n’est pas mon cas.

Zhane : Et toi ? Quoi de neuf ?

Vol’ Jack : Je weviens des Steppes Awdentes, avec mon waptow, je chassais le dwagon quand je suis tombé sur une étwange wencontwe.

Zhane (en buvant ma chope) : Ah ? Raconte

Vol’ Jack : baah... j’ai assisté à un combat entwe un humain qui semblait avoiw deux noms. Il s’appelait Snellawion et Alewon et…

Zhane : Aleron ? Tu es sûr ?

Vol’ Jack : bah oui bien sûw, tu le connais.

Zhane : Sans l’avoir fréquenté, c’est le petit ami de Mylaxa, une amie à moi. (Je me mis à sourire) Et c’est une elfe de la nuit.

Vol’ Jack : Quoi ?! Mais qu’est ce que vous leuw twouvez à cette Wace là ? C’est tout moche, tout violet, tout mince, ça même pas de défense. Je ne compwendais jamais les humains. Nous les twolls, on sowt qu’avec ceux de notwe espèce. Tss.

Zhane : Tu ne pas à nous comprendre, nous sommes les créatures les plus étrange sur terre. Dès que ça ressemble un peu à l’anatomie de l’être humain, on aime, on s’y attache, c’est comme ça. Et c’est le cas pour les elfes.

Vol’ Jack : Mouais, enfin bon. Cet humain était avec un gwand twoll qui semblait êtwe le chef, accompagné d’autwe humains et twoll. Il se connaissait bien. Ils ont pawlé un petit peu, puis le twoll s’est changé un dawgon.

Zhane : hein ?

Vol’ jack, je te jure, l’humain s’est battu contwe lui et plus tawd, il s’est lui aussi changé un dwagon

Zhane : Aleron ? En dragon ? Tu sais que t’es chiants quand tu as trop bu toi.

Vol’ Jack : Mais je n’ai même pas bu une goutte et je te juwe que je ne cwoiwai pas non plus. Enfin, bon. Cet humain a tué le twoll dwagon puis et partie dans un sale état.

Zhane : Il serait vivant d’après toi ?

Vol’ Jack : Bah il m’avait l’ai costaud pouw un humain, mais bon je ne pouwai te diwe.

Je restais pensive au parole de Vol’ Jack. Bien que je me fiche complètement de la vie d’Aleron, mais ce n’était pas le cas pour Mylaxa. Bien qu’elle ne voulait pas vraiment me le dire, je savais qu’elle lui restait de l’amour envers cette homme, malgré ce qui lui a fais avec cette autre femme. Je devrais peut être allé la voir pour savoir si elle a vu Aleron ces derniers jours ou partir à la recherche d’Aleron pour voir si il est sain et sauf.

Vol’ Jack : Tu penses à quoi voleuw ?

Zhane : Hein ?oh rien rien.

Vol’ Jack : Bon, je vais devoiw te laisser Zhane, je dois pawtiw pour Moulin de Tawen.

Zhane : Tu vas faire quoi là bas ?

Vol’ Jack : Oh un dawgon qui auwait bwulé des maisons là bas. Au début ce dwagon visait Austwivage donc on s’en moquait, mais là des maisons de Moulin de Tawen ont cwamé aussi. La Howde à appelé divers chasseuw et twueuw de dwagon pouw wégler ça.

Zhane : C’est bizarre que tu dis ça, car figure toi qu’un feu à soudainement pris dans une auberge à Hurlevent. Je me demande s’il n’y a pas un lien.

Vol’ Jack : ah possible, enfin bon

Zhane : Bon je ne te retiens pas, Je vais même te rejoindre, mais je dois d’abord voir Mylaxa si elle va bien et si elle a des nouvelles de son petit copain. Je te rejoindrais plus tard.

Vol’ Jack : Une pawtie de chasse à deux...enfin à 3 avec mon waptow. Bah je t’attendwais au Fort de Dun.

Zhane : Ok mon vieux je te rejoindrais.

Vol’ Jack finit sa chope et me serre la main avant de repartir. Je restai un moment histoire de faire le point avec cette histoire. Un troll et un humain qui peuvent se changer un dragon, l’incendie à l’auberge et au Contrefort d’Hauteband. Cela me laisse perplexe, il doit y avoir un lien. Peut être que ce dragon recherche Aleron pour venger son chef. Peut être que Mylax sait quelque chose sur ces transformations. Je ne sais pas dans quoi je mets les pieds, mais je sens que ça va bien m’amuser encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambassadrice Elunadore
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Féminin Nombre de messages : 242
Race : elfe de la nuit
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Lun 16 Nov 2009 - 14:31

Une pile effrayante de livres et parchemins était poser sur l'une des grande table de la bibliothèque royale, le tout semblais s'écrouler d'un moment a l'autre mettant en danger l'elfe au cheuveux blanc assi juste en dessou de toute cette parperasse.

- Rien ... Rien, et encore ... Rien ...

L'elfe ce levas et ce dirigeas vers une autre étagère pour en prendre un autre livre.

- Même dans les ouvrages les plus anciens ... tsss !

Elle ouvris le livre d'un mouvement brusque et parcourus les pages d'un coups d'oeil rapide quand soudain un bruit de fracas ce fis entendre au loing, agasser elle refermas le livre et ce dirigeas vers le bruit.

- Ces lives son unique ! Faites donc un peut attention et ... je peut savoir ce que votre monstruositer et en train de faire ?!

- J'vous rassure qu'il l'as pas fait expres ! Depuis qu'il est au regime il est un peut bizarre ... vous comprenez ?

Elunadore fusier le chien d'Ailyne du regard, il avais renverser une étagère et c'est mis a grigoter certain ouvrage sous le regard des trois autre annimaux de compagnie de la chasseresse. Cette dernière pris la bête a la peau du cous et la soulevas tout en grognons.

- Si vous êtes ici c'est qu'il y a du nouveau je supose ?

Ailyne lachas son chien et ce tournas vers la pretresse l'air plus sérieuse.

- En effet oui, comme vous me l'aviez dit je l'est suivit sans me faire remarquer, c'est bien un dragon ... mais ce n'est pas elle qui a causer les incendie ...

Elle avais prononcer cette dernière phrase sur un ton presque atrister et regardas la pretresse avec peine dans le regard. Elunadore tenais énnormément a Aleron, tout les deux était trés vieux est avais vécue beaucoups de choses douloureuses, un lien d'amitié c'était nouer entre eux, et vu la rareter de ses amie elle aurrais était prêtes a tuer pour lui.

- Je n'aime pas du tout votre regard ... que ce passe t'il ?

L'elfe au cheveux blanc commença a sentir une peur monter en elle, elle craingner le pire.

- Le dragon qui a causé ces incendie s est Aleron apparament.

La réaction fus immédiate, sans même réfléchir la pretresse fonça vers la sortie de la bibliothèque ce qui fit soupirer Ailyne, elle avais prévue une telle réaction et ses familliers savais ce qu'ils avaient a faire. les trois molosse ce placère autour d'Elunadore pour l'empêcher de partir, ce qui ne fesait que la rendre plus furieuse.
Des filament de lumière commencer a jaillir de ses mains prês a chatier ceux qui on oser se mettre a travers son chemin, mais une flèche c'était déjà planter dans son dos l'empêchant de lancer tout sort, sa vision commença a s'assombrire, puis elle basculas sur le coter et ce fesant ratraper par un l'un des deux félin.

- A ... Ailyne ... que ?

- Tu te met trop souvent en danger vielle chouette, j'avais fait une promesse a l'époque, je compte bien la tenir ! Morsure amènne la dans sa chambre, a mon tour d'aider un peut.

Tout en mettant son casque elle sortis de la bibliothèque suivit par les trois molosse qui lui rester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleron
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 148
Race : Humain
Classe : Guerrier
Guilde : Allégeance
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Lun 16 Nov 2009 - 15:46

-Des dédales sombres et poussiéreux.
Il allait les atteindre, Aleron courrait plus vite que jamais, il y était presque puis soudain... rien , que des cadavres à ses pieds.

-Une grande plaine verdoyante.
Son cadavre dans les bras, il l'avait tué... indirectement. C'était sa faute...

Aleron se réveilla en sursaut, dégoulinant de sueur. Reprenant son souffle, il observa Mylaxa à ses côtés, elle était tellement belle... plus encore lorsqu'elle dormait. Il se leva sans la réveiller marchant sur la pointe des pieds, il avait besoin de se rafraichir au lac. Aleron était torse nu, son corps musclé à l'excès, recouvert de cicatrices, son bras gauche ainsi que son épaule gauche recouverts d'écailles. Aleron alla au bord de l'eau, deux plaques d'écailles dans le dos sous les omoplates, il se baissa pour se rafraichir le visage.
Elle lui ressemblait tellement...
La situation lui échappait, il semblerait que les écailles gagnent du terrain, sans qu'il ne sache pourquoi.
Aleron resta dehors un petit moment, contemplant les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambassadrice Elunadore
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Féminin Nombre de messages : 242
Race : elfe de la nuit
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Lun 16 Nov 2009 - 16:02

La chasseresse au cheveux bleu avais ateind la petite maison ou ce trouvais Aleron depuis un petit bout de temps maintenant, mais elle n'avais pas oser toquer a la porte, aprés tout a quoi bon ? Elle c'était poser sur un arbre a l'oposer du lac et observais la maison tranquillement, si jamais Aleron quitterais la maison sous sa forme normale ou humaine elle le verrais et pourrais réagir.
La nuit était douce et la lune lancer un reflet argenter sur le lac, celà la rapellais un peut Orneval, sauf que la forêt elfique était plus dence et plus dangeureuse. Un bruissement dérrière elle la sortis de ses pensée, c'était Morsure qui venais rejoindre sa maitresse, cette dérnière ne lui prêtas auccune attention et ce concentras sur la forme noir qui venais de passer le seul de la maison.

- Mince ... Il a des ecailles partout, j'doit le cogner ou pas du coups ? ... t'en pense quoi Morsure ?

Elle ce retournas pour regarder le lion au pelage noir, puis doucement déscendis de son arbre, tant qu'as faire autant lui parler, aprés tout si jamais la situation venais a mal tourner elle utiliserais la fiole qu'Elunadore lui avais donner.

- Hép le tricheur, faut qu'on discute.

Elle avais sauter d'arbre en arbre jusqu'a le rejoindre, par sécuriter néamoin elle resta percher sur son arbre, ses famillier eux roder dans l'ombre prêt a intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleron
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 148
Race : Humain
Classe : Guerrier
Guilde : Allégeance
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Lun 16 Nov 2009 - 19:13

Aleron ne se retourna pas, fixant toujours les étoiles.

-"Le tricheur? peut importe... Je vous écoute dame Ailyne.

Aleron parlait d'une voix calme, concentré sur le ciel, il observait la lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhane Raven
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 30
Race : Lycan
Classe : Voleur
Guilde : Les Fauves Rugissants
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Mar 17 Nov 2009 - 0:31

Le soir avait laissé un profond voile d’ombre à la forêt d’Elwynn. En temps libre, j’aurai bien détroussé quelque passant imprudent, mais ce soir était spéciale. Je me dirige à l’auberge, confis mon cheval à l’écuyer et pénètre dans le bâtiment. IL n’y avait pas grand monde, remarque à cette heure là, beaucoup dorment. Je me dirigeais vers le tavernier.

Zhane : Bonsoir mon brave, j’aimerai un renseignement

Le tavernier : Oui bien sûr, à quel sujet monsieur ?

Zhane : Est-ce qu’un elfe de la nuit du nom de Mylaxa et un humain du nom d’Aleron sont ici ?

Le tavernier : Attendez, je regarde dans mon registre.

Le tavernier sortis un gris livre, l’ouvra et pinta son doigt sur les noms écrient. A un moment donné, il arrêta de défiler son doit et me regarda dans les yeux.

Le tavernier : Oui, Mylaxa Hymne d’Argent et Aleron sont bien ici monsieur. D’allieur, je crois avoir Aleron sortir de l’établissement. Dois-je laisser un message monsieur ?

Bon, il est clair qu’Aleron va bien...Enfin…si il est sortit en pleine nuit, c’est qu’il doit encore penser au combat et aux dangers à venir. Mylax, elle, doit dormir à cette heure là. Le mieux est de ne pas les déranger.

Zhane : Non, non c’est bon, je ne vais pas les déranger. Bonne soirée mon brave.

Le tavernier : Bonne soirée monsieur.

Je sors de l’auberge et reprend mon cheval, direction, Hurlevent. Je devais trouver un griffon pour Austrivage. Vol’ Jack m’attends là bas. Arrivé à Hurlevent, je pris un griffon et commence mon long voyage en vol, traversant les Steppes Ardentes, vents Brulant, Dun Morog et d’autre région. Je finis enfin par arriver à Austrivage, le griffon atterris en douceur et le maître des griffons prie soin de lui rapidement. Je descends e la monture et m’aperçois des dégâts que le dragon à causé. Quelques maisons ont été incendiées, les secourismes tentèrent de soigner tout les blessés et les gardes essayèrent de faire régner l’ordre dans tout ce bazar.

Bon, je vais aller boire un coup avant de rejoindre Vol’ Jack, ce voyage m’a assoiffé. Je pénètre dans l’auberge dont cette dernière semblait avoir été épargnée par les flammes. A l’intérieur, il y a avait du monde, à en voir leurs armes, leurs vêtement et leur façon de se tenir, c’étaient des aventuriers. L’alliance a du comme la horde, envoyé divers mercenaires à la poursuite du dragon. Je me place sur le comptoir et demande un lait de chèvre à la tenancière. Cette dernière me l’apporte 30 minutes plus tard environs. En buvant ma chope, je surpris une discisions assez intéressante.

Aventurier 1 : Y’ avait un groupe d’aventuriers qui étaient parti à la rencontre du dragon, ils étaient 6, et ben le lendemain, il n’y avait qu’un survivant, un draenei. Il disait que le dragon avait tué ses compagnons.

Aventurier2 : Et le draenei, il n’en a pas bavé lui ?

Aventurier1 : Bien sur que si, il arrivait à peine à marcher ce pauvre gars. Il a raconté qu’ils étaient entrés dans un tunnel à Alterac. C’est là qu’ils avaient entendu une grosse voix, d’après le draenei, il a dis du genre « Qui ose déranger le grand Emerios » et là ; le dragon les a sauté dessus.

Aventurier 2 : Ah ? Et il est où le draenei maintenant ?

Aventurier 1 : Il est mort de ses blessures. Un poulpe en moins hein ?

Ces deux hommes commencèrent à éclater de rire. Emerios le dragon… Si il a un nom, c’est qu’il doit être costaud et donc bien différent des dragons normaux. Je fini ma chope, paye la tenancière et commença à aller au rendez vous.
Après plusieurs kilomètres à pied qui commençaient à user mes souliers, je vis le Fort de Dun, ancien château aujourd’hui en ruine. Le fort était là, mais pas Vol’ Jack, je regardais partout autour de moi.

Inconnu : Hey pssst ! Paw ici Zhane !

Zhane : Vol’ Jack ? C’est toi ? Où es tu ?

Vol’ Jack : Oui c’est moi, je suis dans les bwousailles.

Vol’ Jack sorti de sa cachette et se dirigea vers moi avec son raptor

Vol’ Jack : TU es en wetawd l’ami, je peux savoiw ce que tu fichais ?

Zhane : Calme le grand bleu, je t’ai dis que je devais voir une amie avant, ce qui n’a pas été fais hélas.

Vol’ Jack : Bon, la nuit est tombée depuis pas mal de temps, twouvons un coin pouw woupiller. Nous pawtiwons à la chasse demain.

Zhane : C’est une riche idée. IL y a une veille tour plus à l’Ouest, allons là bas.

Vol’ Jack : Pouwquoi pas ici ?

Zhane : C’est le camp des syndicats par là, je ne pense pas qu’ils nous offrirons l’hospitalier même si on leur demande gentiment.

Vol’ Jack fais un signe affirmatif de la tête et on commença à se mettre en route pour la tour.

Zhane : Au fait, j’ai du nouveau sur ce dragon, figure toi qu’il a un nom : Emerios

Vol’ Jack : Emewios ? Un nom assez sage pouw un dwagon tu ne cwois pas ?

Zhane : Ouai, je suis d’accord, qui sait, encore un humain capable de se changer en dragon ? Au fait, il a pas un peu grandi ton raptor ?

Vol’ Jack : Oui, c’es une jeune adulte maintenant (en caressant le crâne de son animal) elle a gagné de la fowce et de la vitesse, pas vwai Vallah ?

Le raptor émit un petit rugissement, comme si elle comprenait tout ce que le troll lui disait. Le raptor avait le dos rouge, du museau au bout de la queue, accompagné de plusieurs petite rayures noires. Le ventre était un peu moins rouge. Vol’ Jack appelait ce raptor, un Deinonychus qui voulait dire terrible griffe dans la langue commune. Elle avait la taille d’un homme et sa longueur devait dépasser les 3 mètres environs.

Plus tard, on finit par arriver à la tour en ruine, elle est entourée d’un rempart. On décida de monter le bivouac juste devant l’entrée de la tour. J’avais ramené un sac dans le quel j’avais une couverture en peau d’ours. Pour ce qui est de l’oreiller… J’utilisais ma veste en cuir le plus souvent.

Vol’ Jack : Pwépawe le feu de camp, moi je vais nous twouver de la viande.

Zhane : Ok, mais hey, pas un elfe hein ?

Vol’ Jack (en ricanant) Bon twès bien, mais tu ne sais pas ce que tu manques.

Vol’ Jack parti l’arc à la main, avec son raptor à ses côtés. Moi, je chope de pierre, un brins d’herbes séché et commenca à frotter les pierres afin d’apparaître des étincelles. De la fumée commence enfin à jaillir du brin d’herbe, je souffle un peu et une petite flamme commence à apparaître, je m’active alors en plaçant des brindilles, puis du bois arrachés et enfin, mon beau feu de camp prenait forme. IL ne me reste plus qu’ a attendre Vol’ Jack.

IL apparut enfin, avec un cerf qui semblait avoir déjà vidé, sur son épaule et 2 lapins, qu’il tenait dans son autre main. Vallah elle, avait dans sa gueule un lapin aussi.

Vol’ jack : On mange le cewf, les lapins sont pouw Vallah.

Zhane : Soit

Vol’ Jack : T’es sûw que tu ne veux pas gouter à la viande d’elfe ?

Zhane : Vol’ jack ! La ferme !

Vol’ Jack : Mais si. Leuw chaiwe tendwe et délicate. Le goût somptueux qui l’on wessent quand la viande fond à la bouche et le parfum délicat (se lèche les babines). Tu sais, avec un peu de fines hewbes et une pincé de poivwe blanc, le tout mélanger dans de la puwé de pomme de tewe...

Zhane : Encore un mot et c’est toi que je vais noyer dans de la purée !

Vol’ jack : TU ne sais vwaiment pas appwécier les bonnes choses.

J’aida Vol’ Jack à découper le cerf. Après plusieurs minutes de grillage, on manga tranquillement le cerf. En mangeant, je remarquai la marque de la horde, tatoué sur le haut du poignet de Vol’ Jack.

Zhane : Tu fais parti de l’armée de la horde Vol’ Jack ?

Vol’ Jack : (en mangeant) TU as dis voir mon chigne suw mon poignée...miam... Oui, deux chemaines environs.

Zhane :(en croquant un bout) Deux chemaines ?mm…c’est peu.

Vol’ Jack : Digons que (en avalant ce qu’il avait dans la bouche) J’ai fais une gwave bêtise à Owgwimmaw

Zhane : Ah bon ? Qu’est ce que tu as fais ? On t’a surpris en train de manger un elfe de sang ?

Vol’ Jack commença à avoir un air triste, il hésiter à me le dire. Vu sa tête, il avait encore des regrets.

Vol’ Jack : J’ai...j’ai tué un enfant …

Soudain, le temps venez de s’arrêter, je n’arrivais plus à regarder autre chose que le troll. J’avais même réussi à oublier le bruit de Vallah en train de manger les lapins.

Vol’ Jack (en tenant son morceau de viande) : J’étais de gwade de nuit ce jouw là. Je devais suwveiller la vallée de l’honneuw contwe toute suwpwise. En faisant ma wonde, je suis tombé suw un enfant qui tenait une awme à feu. J’ai alows pwis mon awc et lui owdonna de poser ça. L’enfant la alows pointé suw moi et j’ai tiwé. Mais…on me wappwochant, je me suis wendu compte que ce n’était qu’un fichu jouet…

J’écoutai Vol’ jack parler, mais je ne savais pas trop quoi lui dire, j’avais mal pour lui. Bien qu’on puisse faire des erreurs, dans ce genre de cas, c’est dur d’en supporter le poids.

Vol’ Jack : Apwès ça, les soldats m’ont banni de la capitale. Mais ce qui devait êtwe une punition est devenue finalement un awangement. Je cwois que jamais je n’auwais pu affwonter les wegawd des habitants et suwtout des pawents de l’enfant…C’est mieux que je ne wevienne pas. Mais je souffwe encore, je wevois cet…. (Son menton commence à trembler et une larme coulel le long de sa joue) cet enfant...tout innocent …snif...en twain de jouer twanquillemnt …je n’awwive pas à me le chasser de la tête et … (frooote ses yeux) enfin bwef…ça va faiwe 8 ans que je ne suis pas wevenu dans la ville.

J’étais vraiment gêné de lui avoir redonné l’occasion de lui rappeler ce mauvais souvenir.

Zhane : Je…je suis navré Vol’ jack. Excuse-moi

Vol’ Jack me regarda et me fait un sourire

Vol’ Jack : Bah, tu ne pouvais pas savoiw ça Zhane, tu n’y peux wien.

Je ne voulais pas insisté là-dessus, je balance un « mouai » sans pour autant être convaincu. Son histoire m’avait coupé l’appétit.

Vol’ Jack : Puisqu’on est dans les histoiwes twistes, tu en as pas une toi ?

Zhane : non……si

Vol’ jack : Waconte

Zhane : bah...en fait je ne suis pas vraiment orphelin. Tu vois, ma mère est…

Vol’ jack : chut !

Zhane : Quoi ?

Vol’ Jack : J’ai entendu quelque chose

Son raptor semblait lui aussi avoir entendu quelque chose, elle se mie à grogner. Moi je n’entendais rien. Tout d’un coup, une flèche se planta dans la viande du cerf dans le feu. Moi, Vol’ jack et son raptor se regardèrent avant de se mettre à l’abri derrière le rempart de la tour. D’autre flèches étaient projetés vers nous, mais ne frappèrent que le rempart.

Une fois la dernière flèche tiré, je regardai par-dessus mais ne voyait pas grand-chose.

Zhane : Vol’ Jack ! ca va ?

Vol’ Jack : Ouaip, t’en fais pas, c’est quoi ce bazaw ?

Une voix se fit entendre

Inconnue : Vous êtes cernée piètres créature. Rendez vous immédiatement et donnez nous vos biens ou les Syndicats attaqueront

Zhane : (en me tournant vers Vol’ Jack) : bah voilà, il a répondu à ta question.

Vol’ jack : Au lieu de faiwe le malin, tu as une idée pouw qu’on sowte de là ?

Zhane : heu….j’avoue je n’en sais trop rien.

Tout ce que je savais, c’est qu’on allait devoir se salir les mains. Ces syndicats ont du sentir notre feu de camps. Je sortis mes armes de jets et Vol’ Jack prépara son arc. Je sens que la nuit va être agitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhane Raven
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 30
Race : Lycan
Classe : Voleur
Guilde : Les Fauves Rugissants
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Mer 18 Nov 2009 - 21:47

IL y a encore 5 secondes, on pouvait entendre le bruit familier des grillons et le souffle du vent, 5 secondes après, nous voilà planqué derrière le rempart de la tour pour nous protéger des flèches tirées par le groupe des Syndicats.

Une fois la dernière flèche tiré, moi et Vol’ Jack jetions un coup d’œil, par la sortie, pour savoir ce que le Syndicats faisait. Nous vouâmes 10 personnes approchées, avec diverses armes à la main. Certains avaient une épée à la main, d’autre des haches à deux mains ou des marteau à deux mains et d’autre encore avais juste une dague.

Vol’ Jack traversa d’un pas rapide la sortie puis se plaça en face de moi, toujours à couvert derrière le rempart protégeant la tour à moitié. IL était près à se servir de son arc, son raptor resta derrière lui. De mon côté, mes armes de jets étaient prêtent à être lancé.

Zhane : Attendons qu’ils approchent encore un peu.

Vol’ Jack me regarda et hocha de la tête. Les 10 membres avancèrent avec prudence. Arrivé à une certaine distance, je me suis dis que c’était le moment de passer à l’offensif.

Zhane : maintenant !

Vol’ Jack se montra et tira une flèche qui alla se planter dans le thorax d’un des membres du groupe. Une fois tirée, il sortie rapidement une autre flèche de son carquois, accrocha l’encoche de la flèche à sa corde et relança l’opération sur un autre membre. Quand à moi, je jetai un de mes couteaux de lacé dans le ventre d’un des membres, je sortis un nouveau couteau de ma ceinture et tua une deuxième personne. Vol’ Jack avait déjà tué 4 personnes et moi seulement 2. Les autres encore vivant se replièrent mais les archers du Syndicat envoyèrent une nouvelle volé de flèches pour nous incité à rester derrière le rempart. Je tentai de regarder par la sortie pour savoir si d’autres combattants ne venaient pas.

Zhane : Prépare-toi Vol’ Jack, ils reviennent nombreux !

En effet, D’autre membres avaient rejoins les 4 bandits restants. Ils devaient être 8. Vol’ Jack arriva néanmoins à tuer deux autres membres malgré le volet de flèche qu’on se prend. Les autres Syndicats se rapprochèrent et commencèrent à être à bout portant. Je sortis alors mes deux dagues de combats et Vol’ Jack rangea son arc sur le dos et pris des deux haches de combats en les faisant tournoyer. Je reculai vers le côté, un des hommes m’envoya un violent coup d’épée à la tête. Je l’esquivai en me besant, ce qui fait que l’épée cogna le mure de pierre, j’en profitai pour enfoncer ma dague dans le bide du bandit, ce dernier succomba en poussant un cri de douleur.

2 autres Syndicats se ruèrent vers moi. Un posséda un cimeterre et l’autre, un marteau à deux mains. Les 3 derniers devaient surement attaquer Vol’ Jack, en regardant par-dessus l’épaule. Je voyais mon ami troll en train de parer les coups de deux des trois occupants. Le troisième occupant de Vol’ Jack n’arrivais pas à l’approcher, il faut dire qu’entre le mur de la tour et celui du rempart, il y avait juste la place pour deux personnes côté à côte, ce qui nous laissai un avantage. Bref, le troisième tenta d’approcher mais fut rapidement mis à terre par Vallah, le raptor du troll. Vallah sauta par-dessus Vol’ jack et avait atterris sur la troisième personne qui s’écroula au sol. Je ne voyais pas grand-chose à cause de mes deux occupants à moi, mais à entendre les hurlements de douleurs, j’imaginai ce que ce raptor devait lui faire subir.

Quand à moi, je m’engageai aux combats contre mes deux attaquants Syndicats, je tentai de dévier les coups de cimeterre tout en évitant les coups de marteau. A un moment donné, le gars au cimeterre tenta de me donna un coup vers le haut, je parai le coup en croisant mes dagues mais je testai bloqué un moment. Son collègue au marteau voulait saisir son occasion, mais je lui donnai un violent coup entre les cuisses pour le calmer. Alors que ce dernier était plié en deux à cause de mon coup de pied, je projetai de mes bras levé pour retenir le cimeterre vers l’avant afin de faire reculer l’attaquant. Ce dernier recula de 3 pats. L’homme cimeterre tenta d’enfoncer son arme dans mon ventre, en lançant le coup vers l’avant. D’un geste rapide, je me mis sur le côté pour esquiver son coup, puis enroula mon bras autour de la poignée tenant l’arme, le propulsa vers l’avant afin de faire un tour sur moi-même pour lui enfoncer de mon autre bras, ma dague sur sa nuque. L’homme s’écroula direct.

IL restait l’homme au marteau, il leva son arme afin de me donner un coup, mais je lui enfonçai rapidement ma dague au niveau du muscle de l’épaule. L’homme recula un moment et tenta de me donner un autre coup, mais encore une fois, je lui donnai un coup de dague, toujours sur le muscle de l’épaule droit. J’avais décidé de jouer un peu avec lui. Il tenta de me donner un coup de bas en haut, mais je lui empêchai de finir son attaque en lui donnant un coup de dague sur le rachis droit. Alors qu’il était penché pour mettre sa main sur la blessure, je lui donnai un violent coup de pied sur le nez pour le redresser vite fais et pour finir, je l’achève en donna un coup latéral au niveau de la gorge. L’homme se mit à genou et me regarda.

Zhane : Dans quel univers croyais tu me vaincre ? (En ricanant)

L’homme succombe. Je regardais Vol’ jack, lui aussi avait achevé ses attaquants. Au moment où je voulais me rapprocher de lui, des archers se précipitèrent vers nous et nous menace de leur arc près à tirer.

Archers : Déposez vos armes maintenant !

Deux archers étaient sur moi, si je tentai quoi que ce soit, il me tuerait. Je lâchai alors mes dagues et leva mes mains, Vol’ Jack en fessai autant. On s’avança lentement vers la sortie du rempart de la tour, les arches reculèrent toujours en nous menaçant. C’est là que j’ai pu profiter de la pauvre victime du raptor, je remarque des parfondes blessures au niveau des obliques mais surtout l’état du visage ; il était en sang et de la chair avait été détaché, on pouvait voir sur certaine parti l’os du visage.

D’autres membres du syndicat ne tardèrent pas à nous entourer. Moi, Vol’ Jack et Vallah étions fais comme des rats. C’est alors qu’une femme fit son apparition, entouré de deux hommes assez costaud, surement la chef de l’opération. Elle avait les cheveux noires, coiffé en arrière, sa peau était couleur café, elle était vêtu d’une tunique en cuir noire , des épaulières marrons et d’une cape rouge, un pantalon noire serré à sa taille et des chaussures en cuirs à talon. Elle avait aussi un bandeau de pirate recouvrant son œil gauche. Elle était armée d’une épée à deux mains.

Zhane : oh oh ! (en tournant la tête et en la baissant pour que mes cheveux cachent mon visage.)

Vol’ Jack : Qu’est ce qu’il t’awive ?

Zhane : (a voix basse) je crois que le la connais.

Vol’ Jack : Ah ?

La femme était en fasse de nous et commença à nous parler

Femme : (en s'adressant à ses hommes) : Alors, ont-ils des choses de valeurs ?

Homme du syndicat : nos hommes sont en train de fouiller leurs sacs.

Femme : Bien, (en s’adressant à nous) : Bon, si vous avez vraiment un bon truc, peut être que vous serez en vie avec quelques os brisé et ….
Cette femme s’arrêta, s’approcha de moi et attrape mon menton pour me voir de face

Femme : (en souriant) : Tiens tiens tiens : Regardez qui voilà. Quel douce surprise de te voir Zhane Raven

Zhane : heu…salut Jasmina, content de te revoir

Jasmina : Je t’ai tellement attendu, ma patience à porté ses fruits. Te revoilà enfin.

Zhane : (en me tournant vers Vol’ Jack) : hé hé, finalement on s’en sort bien. C’est une amie, tout va bien.

En me retournant vers Jasmina, je me pris un violent crochet du droit par cette dernière.

Jasmine (du ton colérique): Depuis 5 ans ma mains me démangée Zhane ! Après que tu es eu ce que tu voulais de moi, tu es parti sans laissé de nouvelle ! TU m’as carrément abandonné comme une chienne !

Zhane (en me frottant la joue) : Tu sais...je ne t’ai pas du tout oublié, je pensais te voir un jour…Mais bon j’ai eu des soucis et…

Jasmina : Raconte ton baratin à quelqu’un d’autre Zhane. Ce ne marchera plus avec moi (en s’adressant à ses hommes) Emmenez ces déchets à notre village.

Certains gardes pris nos affaires et nos armes. Les autres nous poussèrent jusqu’à leur destination. Plusieurs minutes plus tard. Nous étions dans un village abandonné « Stgradband » je crois, quelque part dans la Vallée d’Altérac. Les Syndicat nous emmenèrent dans la taverne. L’intérieur du bâtiment été saccagé.

Homme du Syndicat : Avancez !

Nous nous dirigeâmes dans le sous sol de l’auberge où les gardes refermèrent la porte. Nous étions tout les 3 enfermés dans la cave.

Vol’ Jack : Bon, tu peux m’expliquais Zhane ? Tu sembles la connaitwe cette fillette.

Zhane : Oui (en m’asseyant dans un coin de la pièce), c’est une ancienne conquête. C’était dans le temps où je n’étais qu’un jeune voyous. J’ai abordé cette femme dans une taverne, on a parlé longuement puis on a couché ensemble.

Vol’ Jack : ET apwès avoiw eu ce que tu voulais, tu l’as laissé ? Comme ça ?

Zhane : (en étant un peu gêné) : bah...je n’avais prévu aucune relation amoureuse. Je voulais….juste prendre du bon temps. Mais bon, j’ai changé depuis. Cette fille, j’avais fais une croix dessus.

Vol’ jack : (en se passant les mains sur le visage) : Ouai en maintenant, ton eweuw te wattwape. Et comme je le dis souvent : un homme qui oubli son passé est condamné à la wevivwe.

Zhane : C’est drôle, j’ai déjà entendu ça quelque part…..

Le raptor de Vol’ Jack émit un petit rugissement. Vol’ Jack la regarda.

Vol’ Jack : Ils weviennent.

J’entendis le bruit de la porte s’ouvrir. Jasmina et deux autres gardes arrivèrent. Jasmine me fixa avec un œil sombre.

Jasmina : J’ai entendu dire que tu étais très recherché par l’alliance ? Ca tombe bien, car j’ai bien l’intention de t’offrir sur un plateau d’argent.

Zhane : (en me relevant) Ecoute Jasmina...je suis vraiment désolé de t’avoir laissé comme ça...je te jure…j’ai eu des problèmes.

Jasmina : Le comportement de certain est intéressant parfois. C’est quand votre erreur vous rattrapes que vous vous excusez. Dans le cas contraire, vous n’avez aucun remord.

Zhane : Ro mais…tu ne vas pas me livrer, pas après ce qu’il sait passer entre nous.

Jasmina : TU veux que je te dise ce que j’éprouve en ce moment ? De la haine, du dégout. Avant que je t’offre à l’alliance, je vais te faire gouter à tes propres méthodes. Tu sais ? Cette petite tique que tu as à écrire une lettre sur le front de tes ennemis pour ne pas t’oublier ? Je sens que je vais te le faire subir.Au moins tu te rappelleras de moi. Ce sera à mon tour de prendre mon pied. Quand à ton ami, il nous sert à rien, nous le tuerons demain.

Vol’ Jack : hey ? Pouquwoi? Je n’ai wiens fais!

Jasmina : Tu n’as rien fais ? Tu as tué quelques un de mes hommes et tu as fais la bêtise d’être l’allié de cette pourriture répugnante et pervers.

Jasmina repartie à la sortie avec ses gardes.

Vol’ Jack : ET ben, elle a du cawactère cette bout de femme

Zhane : Ouai, en attendant, faut trouver un moyen de sortir d’ici.

Vol’ Jack : je suis suw que la powte est gawdé paw qutawe gawdes et il n’y a aucune fenêtre ni twappes, ni passage secwet. Comment veux tu qu’on sowte. Si tu avais tenue tes engagements, on en ne sewais pas là.

Zhane : Hey ! J’étais encore jeune ok ? C’était à une époque et je me fichais de tout.

Vol’ Jack : TU avais 25 ans, si cette histoiwe wemonte à 5 ans. On est wesponsable de ses actes à cet âge.

Zhane : (en râlant) : oooh ! TU ne vas pas me dire ce que je dois faire, je te rappel que je fais ce que je veux de mes journées et de mes nuits.

Vol’ Jack : Et tu as vu où on en est avec tes fantasme ? Toi tu vas être livwé et moi et Vallah allons cwever. Alows mewci Zhane.

Zhane : Bon ça y est ? Tu as fini ? TU vas me foutre la paix maintenant monsieur Jedonnedesleçonàtoutlemonde ?

Vol’ Jack : Je n’auwai pas du t’emmener avec moi, tu es un boulet avec tes histoiwe de cœur.

Zhane : (en me rapprochant vers Vol’ Jack) : répète ça pour voir ?

Vol’ Jack : (en serrant le poing) : Oui, en gwos boulet gamin qui se pwend pouw un gwand voleuw et…

Notre querelle s’arrêta brusquement à cause d’un énorme rugissement.

Zhane : C’était quoi ça ?

Vol’ Jack : heu...ça wessemblais à un...aaargh…. !

Une terrible explosion suivis d’une violente secousse se fit ressentir juste au dessus de nous. J’entendais les Syndicat en train de crier la garde

Syndicat : GARDE ! GARDE ! AU SECOURS ! UN DRAGON NOUS ATTAQUE !

Des cries d’effrois et de désespoir, suivis par des bruit de démolition et de rugissement, sans parler de l’odeur de la fumée qui parvienne à nos narines. Je me tournai vers Vol’ Jack

Zhane : C’est notre chance allons y !

Vol’ Jack : Mais la powte ?

Zhane : M’en occupe

Je sortis de ma manche quelque tige métallique que j’utilise pour crocheter les serrures. J’employai mes talents sur la serrure. Une fois la porte crocheté, j’ouvrai la porte qui menait dans une pièce en feu. Les poutres se détachèrent du plafond, s’écroulant sur le sol.

Zhane : Allez ! On fonce !

Vol’ Jack et son raptor me suivirent, en essayant de se frayer un chemin dans cet incendie. Une poutre tomba juste à côté de moi, je l’ai échappé belle. On parvient enfin à la sortie. Le ¾ du village était en feu. Les hommes du Syndicat courraient partout dans tout les sens. Le rugissement se faisait encore entendre, en levant la tête, je voyais la bête. Un dragon tournait autour du village, crachant du feu sur les personnes et sur les maisons.

Vol’ Jack : IL faut pawtiw d’ici Zhane !

Zhane : je ne dis pas le contraire ! Allons à l’écurie ! Elle est encore intacte !

Nous courrions vers l’écurie en essayant d’éviter de se faire bousculer. Arriver à l’écu, moi et Vol’ Jack voit nos sacs avec nos armes. Nous les prîmes rapidement. Les chevais étaient en panique général, mais ne pouvais fuir à cause de leur corde qui leur relier sur les poutres en bois. En regardants l’extérieur de l’écurie, je retenais mon souffle. Jasmina ! Elle était allongée au sol, avec une poutre qui la coinça au sol.

Zhane : Vol’ Jack ! Prend cette charrette là bas (en désignant la charrette, au fonde l’écurie) et un cheval ! J’arrive !

Vol’ Jack (en me voyant partir) hey mais… Zhane ! ZHAAANE ! WEVIENS !

Je traversai le village, bombardé par les boules de feu du dragon, des hommes étés projetés en l’air pour le souffle des explosions. J’arrive devant Jasmina et tenta de soulever cette poutre.
Jasmina : Que fais-tu ? NON ! Je ne veux pas être sauvé par toi ! FILE !

Zhane : (en soulevant avec difficulté la poutre) : Désolé.gnnn.mais ce n’est pas à mes habitudes d’obéir…argh.à une femme.

Je déplaçai la poutre vers la droite et la laisse tombé. En me dirigeant vers Jasmina, je remarquai une profonde coupure au niveau de l’omoplate.

Zhane : Allez ! Je t’emmène !

Jasmina : (en se levant) Je préfère encore tomber dans le coma pour l’éternité plutôt que de te suivre !

Sur ces mots je lui décrochai un violent coup de poing sur le crâne. Elle tomba dans le coma. Ca ne sera pas pour l’éternité, mais ça fera l’affaire. Je portai Jasmina sur les épaules. En tournant la tête vers la gauche, je voyais 3 hommes qui fuyaient vers moi. Soudain, le terrifiant dragon atterrit brusquement derrière eux. Les hommes tombèrent suite à la secousse et le dragon s’empara l’un des 3 hommes avec sa gueule et le dévora en une boucher. Pendant que je me ramenai vers Vol’ jack, le dragon eu le temps de dévorer les deux autres hommes et comme il mangeait la bouche ouverte, je pouvais voir ces pauvres se faire découper à chaque coup de mâchoire.

Je déposai Jasmina dans la charrette près du raptor qui s’y trouvait aussi. J’ordonna à Vol’ Jack de conduire la charrette, je prie le cheval. On commença à galoper vers le Sud, au Contrefort d’Hautreband. En me retournant, je voyais le dragon en train de cracher du feu sur l’écurie, puis nous regarda s’enfuir. Le dragon prie son envol et se lança à notre poursuite.

Zhane : (en criant) Vol’ Jack ! La bête nous suit !

Vol’ Jack : Wegawde en face, il y a une fowêt, on fonce là bas. Il auwa déjà du mal à nous avoiw !

Zhane : OK !

On prit alors par la forêt, entre Alterac et Hautreband. Nous galopâmes entre les sapins. Le dragon nous suivi en volant en cracha une violente boule près de nous, qui incendias quelques arbres. Je savais d’avance qu’on ne pourra pas le semer avec cette charrette.

Zhane : VOL’ JACK : Trouves toi une cachette, je vais faire une diversion !

Vol’ Jack : Pas question ! On weste ensemble !

Zhane : Si on reste ensemble ! On va rôtir tous ensemble : Fonce ! Je te rejoins !

Vol’ Jack : ET si tu ne weviens pas ?!

Zhane : Je suis Zhane Raven mon vieux ! Je vais m’en sortir t’en fais pas !

Vol’ Jack regarda dans les airs, soulé par ce que je lui vais crier. Bah quoi, c’est vrai, je vais m’en sortir…Enfin je crois. Je m’éloignai donc de la charrette et sifflai en direction du dragon par attirer l’attention du dragon. Ce dernier me regarda.

Zhane : ALLEZ ! VIENS ME CHERCHER MON GROS ! VIENS ! J’ESPERES QUE TU AIMES LA RESTO RAPIDE !

Le dragon se mis à me poursuivre en poussant un puissant crie, oubliant la charrette. J’avais réussit à créer la diversion. Maintenant….IL fallait trouver un moyen de le semer. Ra...Zhane, Zhane, ce n’était pas une bonne idée…


Dernière édition par Zhane Raven le Sam 21 Nov 2009 - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhane Raven
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 30
Race : Lycan
Classe : Voleur
Guilde : Les Fauves Rugissants
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Sam 21 Nov 2009 - 0:04

Pour beaucoup de personnes, la fuite est définition de lâcheté, de la peur d’affronter une situation dangereuse ou un événement dangereux. Pour ma par, la fuite est le résultat d’une méthode de défense qui consiste à semer le danger avant qu’il ne cause des dommages. Par exemple : moi contre un dragon gigantesque cracheur de feu. Si je l’affronte là, maintenant, je suis sûr que je finirai dans son estomac.

Donc je fuis, à l’aide de mon cheval, galopant entre les arbres à toute vitesse en essayant de prévoir les attaques de ce fichu dragon. Ce dernier me poursuivait en volant et en rugissant bruyamment. En regardant dans les airs, je fus alerté de voir que le dragon cracha une colonne de feu en ma direction, je tirai en arrière sur le rêne gauche pour que le cheval tourne dans cette direction. La colonne de feu incendia les arbres et frappe le sol, déclenchant un mur de feu dont la lumière m’éblouissait les yeux. Je lève alors mon bras en direction de mes yeux pour me protéger.

Je remets mon bras en place, c'est-à-dire, la main sur le rêne. Le dragon continua à cracher du feu devant moi, il veut surement tenter de me bloquer en créant des murs de feu devant moi, mais je ne dévie pas de ma trajectoire, le cheval continua à galoper aussi vite qu’il le pouvait. Devant moi, plus loin, un sapin en feu s’écroule sur la route. Je me dirigeais vers le haut, côté épine du sapin, je tirai le rêne vers la droite, pour que le cheval aille vers le tronc. En face du tronc du sapin. Je donna des coups verticales pour que le cheval aille plus vite .

Zhane :(en criant) ALLEZ ! ALLEZ!

Le cheval galopa puis sauta le plus haut possible pour passer au dessus du tronc en feu. Je réussis à franchir l’obstacle. Je continuai à suivre le sentier en cherchant désespérément un refuge. Soudain, le dragon crache une boule de feu qui, en retombant sur le sol, provoqua une violente explosion. Le cheval perdit un peu l’équilibre ce qui fait que je tombai sur la droite de ma selle, mais réussi à m’accrocher sur le taquet avant de la selle avec ma main gauche.

Le cheval poursuivi sa route en galopant alors que moi, je me retenais encore pour ne pas tomber. Mes pieds trainèrent le sol, j’essayai de les replier pour ne pas me faire marcher dessus par le cheval. En regardant en face de la route, je vis un arbre, le cheval m’amena droit dessus, si je ne remonte pas vite fait, je vais avoir cet arbre en pleine tronche. Je mis difficilement un pied sur la selle et m’appui sur cette selle afin de remonter. Alors que j’étais presque en position assise, le cheval fait un saut et me remet donc à ma position difficile. Je vois cet arbre, près de moi bientôt, je tente à nouveau de mettre un pied sur la selle,, je remonte mais très difficilement à cause des secousses, l’arbre n’était plus qu’à quelque mètre seulement. Je réussis à m’assoir sur le selle, tira d’un coup sec sur la rêne droite et je frollais l’arbre de quelque centimètre.

Je poussais un soupir de soulagement et me reconcentrai à semer ce dragon. Alors que les branches des arbres en feu tombèrent sur le sol, que le dragon enta de griller avec ses colonnes de feu, j’entendis un rugissement famillier. Je tourne la tête vers la gauche et je vois un raptor rouge. C’était Vallah. IL rugissait en ma direction comme si elle voulait attirer mon attention, en faisant des sauts en demi-tour sur elle-même. Elle voulait que je la suive. Je donne un coup sur le rêne et suivi Vallah. Le raptor m’emmena dans une petite plaine d’où je pouvais apercevoir une caverne, Vol’ Jack et Jasmina étaient surement là bas.

Alors que je m’engage peu après sur la pleine qui sépare la grotte et la forêt, je ressentais une violence secousse faisant tomer mon cheval et moi avec. En me retournant, je voyais la bête droit des les yeux, cette dernière avait atterris juste derrière moi. Le dragon était noire du crâne à la queue, seul le dessous de l’animal était rouge. Ses yeux étaient noires aussi, sans vie, je pouvais voir mon reflet. Le dragon possédait des cornes dont les pointes étaient orientées vers l’arrière et ses ailes qui ressemblaient à celle des chauves souris semblait bien plus grande que le dragon lui-même.

Le dargon ouvra la gueule et tenta de me dévorer, mais je réussis à courir avant et c’est finalement mon cheval qui se faisait bouffer à ma place. Je courrai de toute mes forces, la monté d’adrénaline était au plus haut. En me retournant vers le dragon, je remarqua qu’il en avait fini avec mon cheval, il ouvra grand la bouche et je voyais des flammes qui commencer à jaillir ; pas de doute, il va m’envoyer une jolie rafale.

Vol’ Jack : COUWS ! ALLEZ COUWS! DEPECHES TOI!

Le dragon cracha son feu, je me mis alors à sauter en direction de la caverne, Vol’ Jack me rattrape et m’emporte avec lui sur le côté de l’entrée. On contempla alors une immense colonne de feu qui recouvra l’entrée. Une fois le feu dissipé, on fonça vers le fond de la grotte, puis se couchèrent plus loin derrière une sorte de grande marche, Jasmina était allongé ici même.
Une voix grave et sinistre se fit soudain entendre:

Voix : Piètre créature ! Pauvres être faible raté de votre vie. Je ne vous ai pas eu cette nuit, mais je vous aurez prochainement.

Zhane (en étant toujours caché derrière la marche) Je suppose que tu es Emerios. Le dragon qui n’a rien trouvé de mieux à faire que de cramer des baraques pour se rendre interssant. Dis moi, ta vie doit êtres super chiante pour que tu soule tout le monde comme ça.

Emerios : La justification de mes actes ne regarde que moi. Profitez de vos instants de repos. Car ce sera le dernier pour vous

Zhane : Oui oui, je ne sais pas pour mes collègues, mais moi, on me le dis souvent.

Le dragon Emerios poussa alors un bruyant rugissement, puis je l’entendis battre des ailes. Le dragon était parti. Moi et Vol’ Jack poussâmes un long soupir, Vol’ Jack tapota la tête de Vallah. On était sortie d’affaire.

Vol’Jack : (essoufflé) Bon, maintenant, on sait à qui on a faiwe.

Zhane : Ouaip, et ça ne va pas être facile de tuer une bestiole aussi énorme, tu as un plan toi ?

Vol’ Jack : J’ai des flèches explosifs wangées dans mon cawquoi, mais vu la taille…je cwois qu’il doit faiwe 16 m de long pouw 8 m de haut. Il va falloiw l’affwonter dans un endwoits étwoit si on veut avoix une chance.

Zhane : De mieux en mieux. Bon, avant de dormir, je vais m’occuper de la blessure de Jasmina.

Je déballai alors mon sac puis sortis une sacoche où je rangé mon équipement de secourisme.

Au fait, pouqwoi tu as voulu l’amener ?

Zhane : bah…je ne sais pas trop en fait, vu que je la connais...ça m’aurai fait mal de la laisser dans le village. Et puis..je veux me faire pardonner. J’ai fais des erreurs dans ma vie et je compte bien rattraper certaines de mes erreurs.

La plaie de Jasmina au niveau de l’omoplate était bien profonde, il me fallait la recoudre. J’enlevai alors le fourreau auquel était angé son épée longue et la tunique en cuir, mis Jasmina sur le dos et commença l’opération. J’ai l’impression que je ne vais pas dormir du tout cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylaxa Hymned'argent
Alcoolique
Alcoolique
avatar

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 30
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druidesse
Guilde : Le conclave Obscur
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Lun 28 Déc 2009 - 4:22

Journal Avant le grand jour...

Depuis plus d'une semaine je suis seule dans cette maison, s'est pour cela que j'écris quelque ligne en toi livre blanc.

Les jours se confondent maintenant... il y a quoi une semaine, un mois, un an? Les jours s'enchainent les uns après les autres sans que je ne réussisses à les différencier. Leur point commun, leur platitude... ou ma propre solitude?

Il n'y a que lui qui réussit a me garder sur le droit chemin finalement...

Mes instincts sont de plus en plus ramollit. J'ai beau me dire que même ici nous ne sommes pas en sureté.. la platitude des jours qui se succède entre ses quatre murs me gagne de plus en plus.

La nuit passe maintenant et je remarque une chose cependant... il y a deux vérités a ma vie pour le moment soit:

I. Je suis perpétuellement en danger. Les deux cicatrices sous mon œil gauche en sont la preuve que je ne peux pas même rester spectateur ici.

II. Finalement même ici je me retrouve seule face a tout... même lui a continuer a creuser le gouffre qui me sépare du reste du monde.

à mais j'oubliais aussi

III. Je ne suis plus la même... j'ai changé. J'avais pour principal but d'essayer de protéger toute vie sur cette terre ou le plus possible et dans peu de temps... je vais la crée... si bien sur, la folie ne me gagne pas d'ici la... comme autrefois...

Mais qui suis-je alors...Je ne peux jugé personne dans cette histoire... ils essayent tous de faire quelque chose pour nous deux... Mais au risque de paraitre égoïste... je suis celle qui écope et qui ne peux rien faire...

Elunadore, Zhane, Sidia, Zhépos, Moa, Edarekess... et mon amour... pardonner moi... mais je ne crois pas pouvoir tenir beaucoup plus longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleron
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 148
Race : Humain
Classe : Guerrier
Guilde : Allégeance
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Lun 28 Déc 2009 - 14:59

Aleron se tenait là , debout , au plus haut des montagnes de la Désolation des Dragons, ces montagnes qui formaient la frontière avec la forêt des champs de cristal, une humaine se tenait à côté de lui et semblait souffrir du froid bien plus que lui.
Il soupirait, son Grand Sommeil allait avoir lieu...
Après de longues recherches, il avait trouvé Lethon l'une de ses cibles pour lever le sortilège qui pesait sur lui, il l'avait affronter seul, et n'en était pas sortit indemne, une blessure au thorax qui resterait jusqu'à la fin de ses jours, un éclat de griffe était rester dans son système sanguin et menaçait son cœur, chaque battement rapprochait l'éclat de son myocarde, quelques jours encore... et il se déchirerait sous l'effet de l'éclat.

Un coma artificiel, c'était la seule solution... obliger son corps à vivre au ralentit le temps de l'opération, mais ce coma ne prendrait fin qu'avec une quantité d'énergie énorme investissant le corps d'Aleron.

Le dragon noir leva la tête vers le nord, le cataclysme... Voila sa source d'énergie.

_"Tout est près?"
demanda t il.
_"Uuuuuui! La machine dirigera un rayon du cataclysme et devrait relancé ton cœur, la grotte ne s'effondrera pas, quatre dragons rouges ont été assignés à la récupération des autres composants pour le sortilège."

Aleron avait légèrement tourné la tête vers Caldera pour l'écouter, à la fin de sa phrase il regarda à nouveau vers le ciel.

_"Bien, et pour ce qui est de l'harmonisation?"
_"Eh bien ca devrait marcher! Les trois personnes avec qui tu t'es harmonisé devrait pouvoir continuer à te parler ainsi que les personnes avec un potentiel pour voir les esprits... comme les long voyants ou ... enfin tu vois."

Aleron se retourna dégainant ses deux lames, une grotte se trouvait derrière lui, il planta ses lames de chaque côté de l'entrée, dans la neige et la roche puis marcha d'un pas décidé vers l'entrée de la grotte, suivit par l'humaine se tenant les mains derrière son dos et sautillant tous les deux pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylaxa Hymned'argent
Alcoolique
Alcoolique
avatar

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 30
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druidesse
Guilde : Le conclave Obscur
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Mar 29 Déc 2009 - 21:16

Cela fait maintenant près d'un mois que je l'observe par son ombre. Celle qui, sur le bord de la fenêtre, ne regarde rien. En faite, elle ne regarde plus rien depuis une semaine environ, elle a le regard, l'âme vide. Tout les feux qui brulait à l'intérieur d'elle semblent éteint.

C'est encore pire depuis qu'elle a la pierre... Celle qui donne la force qu'elle disait....

L'ombre se tortilla un instant, incertaine puis apporcha une main de la poche de l'elfe en robe. Ce dernier enfla plus il approchait. Il changea la direction de son bras au dernier moment et le pose sur l'épaule de l'elfe. Le soleil qui reflétais l'ombre montra deux masses noire qui sortirent du dos de l'ombre et qui, tranquillement, s'enroulèrent autour de l'elfe et l'enfermèrent, comme un cocon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambassadrice Elunadore
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Féminin Nombre de messages : 242
Race : elfe de la nuit
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Mer 30 Déc 2009 - 16:03

La prêtresse avais enfin quitter Eldre'Thalas et parcourue le territoire a dos de sont destrier, elle devais ce hâter, elle savais que Mylaxa n'aimais pas être "enfermer" peut être que sa présence pourrais lui rendre cette cage en or plus agréable ?
Mais avant tous elle devais atteindre les royaume de l'est, sans ce faire remarquer par les Kaldorei. Elle avais recouverte une longue cape de voyage blanche, et recouvert son visage d'une capuche du même blanc étincellent. Jusqu'à présent tout c'était passer pour le mieux, elle avais même réussit a passer a quelque mètre d'une patrouille de sentinelles à Féralas, maintenant il ne rester plus que les milles pointes a traverser pour atteindre la ville neutre Gadgeztan, de là elle pourras emprunter un griffon jusqu'à Cabestan sans courir le danger de ce faire dénommer. Heureusement pour elle les gobelins ne savais pas dire non a l'or.

La nuit commença a tomber alors qu'elle ce trouvais a quelque pied devant les salines, néamoin elle préfèras rebrousser chemin et ouvrire un camps plus loing, à l'abris des rocher. La nuit s'annoncer douce, et elle avais réussit a trouver une sorte de caverne qui la protégeras du vent. Elunadore posa son sac de voyage sur e sol et s'instalas a coter de lui, le regard river sur les flammes. Elle resta là a observer les flammes durant de longue heures, essayant de pensée a rien, si ce n'était a Mylaxa, essyant d'oublier ses propre problème, essayant d'éffacer l'image de "son" visage qui n'arrêter pas de la hanter jour et nuit ... Les larmes commençais a lui monter au yeux, elle essayas de ce retenir, d'ignorer le petit piquotement au nez, et la douleur qui lui traverça le coeur.

- Aldãron ...

Cette nui elle allais passer une nuit blanche ...


Le lendemain matin a l'aube, Elunadore ce contentas de ramasser son sac de voyage qu'elle n'avais pas toucher la veille, le hissa sur son étalon blanc, et continuas son voyage.
Elle arrivas a destination en début d'aprés-midi, pris un repas rapide dans leurs taverne crasseuse, et cee hatas d'aller trouver le maitre griffons. Il y avais beaucoup de monde en ville, notament des "gladiateur" qui voulais prouver leurs valeurs dans l'arènne en ville. Celà répugner la prêtresse, elle haïssait toute forme de violence, même si c'était envers un orc.
La foule en ville avais gonfler durant son repas et elle ce fit bousculer un peut dans tout les sens avans d'apercevoir le portail menant a l'exterrieur de la ville.



- ... Oui c'est vraiment une sale affaire ... Il parais qu'elle n'aurrais montrer auccune pitier dans son regard !

- Vraiment ?! Pfff comme quoi Tyrande a mal juger, on aurrais dûs l'executer a l'époque !

L'elfe ce figea a coter de la porte et ce collas contre le mur tête baisser, deux Kaldorei ce tenais près du maitre griffons et s'embler en pleine conversation. Elle devrais attendre un peut, car ils ne donnais pas l'impression d'êtres présser.

- De toute mannière c'est lui qui a voulue qu'ont l'épargne, après tout c'était ça femme ... Jamais il ne se serais douter qu'elle allais faire une telle chose.

- Son propre époux ... Personne ne l'aurrais imaginer ...

- Si, l'archidruide Fandral savais depuis le début que cette femme était quelqu'un de mauvais ... C'est un homme sage notre archidruide.

A l'évocation de ce nom le visage d'Elunadore ce figeas, de quoi parlez ses deux elfes ?

- Mhmm ... Tu a raison, l'archidruide Aldãron aurrais dûs l'écouter au lieu de l'accuser a tout bout de champs ... de toute mannière ses deux là ne pouvais pas ce voir, tu le savais ça ?

- Tout le monde au cercle cénarien savais qu'Aldãron voulais la place de Fandral ! En tout cas Fandral n'as plus de soucis a ce faire maintenant qu'il est mort ... Bon ce n'est pas tout mais moi je doit retourner au Bastion de Penelune au plus vite, j'ai des nouvelle instructions a donner au Général.

- Oui, et moi je doit retourner a mon commerce. Que Cénarius te protège mon amis.

Les deux elfes ce dirent au revoir, l'un des deux pris son griffon et l'autre s'apretas a retourner en ville, mais une grande foule c'était réunis prêt de la porte et sembler regarder quelque chose au sol.

- FAITES DE LA PLACE ! CIRCULER IL N'Y A RIEN A VOIR !

Des cogneurs ce précipité sur place pour faire circuler la foule.

- Hé, il ce passe quoi là devant ?

Demandas l'elfe a un gnome qui ce frayer un chemin entre les jambes des gens.

- Oh rien de dramatique, une elfe qui a perdue connaissance ... moi je dit il fait trop chaud ici !

Le gnome s'éloignas en secouant la tête, alors qu'un Tauren soulevas l'elfe en question et suivit un Gobelin, visiblement médecin.

- Décidèment, on s'ennuie jamais dans cette ville !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambassadrice Elunadore
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Féminin Nombre de messages : 242
Race : elfe de la nuit
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   Jeu 31 Déc 2009 - 15:22

Le soleil rayonnais a travers la fenêtre sur son visage l'obligeant a ouvrir les yeux, doucement elle ce redressa et remarqua qu'elle était coucher sur un lit a l'intérieur d'un bâtiment ... avais telle rêver ? A l'extérieur le soleil indiquer qu'il devais être midi ... Avais telle passer la nuit dans l'auberge ? Elle allais ce lever quand tout a coup un gobelin, déguiser en médecin, entras dans la pièce.

- Ah ! Enfin décidé a ce lever ? Il était temps ! un petit malaise n'est pas une raison de perdre connaissance pour deux jour ! Je veux bien qu'il fasse chaud dans ce desert puant ... mais il ne faut pas ... Hé ! où compter vous allez ?

Elunadore c'était lever d'un coup et ce dirigea vers la porte.

- Hé et ma paye !

La prêtresse ne prêtas pas attention au gobelin qui c'était placer dans son chemin, elle le fusillas du regard et sans réfléchir lui envoyas une salve de lumière qui fit voler la petite chose a l'autre bout de la pièce. Le vacarme ne sembler pas inquiéter le tavernier et la prêtresse sortie, sans ça cape, ni sa capuche. Elle avais l'impression que la foules ce séparer a son passage, mais elle s'en contreficher royalement, tout ce qu'elle avais en tête c'était de quitter cette ville maudite. Une fois devant le portail de la ville elle ce hissa sur son destrier et lui enfonça les talons dans les flanc. La bête réagissait immédiatement et fonça comme une flèche en direction du desert.

Elle avais perdue toute notions du temps alors qu'elle ce rappelais la conversation des deux elfes prêt du maître griffons ... Une douleur insupportable lui traversa la poitrine et elle tombas de son étalons qui lui continuas sa course et fini par disparaître à l'horizon.
Aldãron était mort ! Elle ne pouvais pas y croire, la douleur dans sa poitrine ne faisait que grandir, elle n'arrivais plus a respiré, du moins elle en avais l'impression, l'air entrée bien dans ses poumons et en ressortie, mais elle avais l'impression d'étouffer. C'était le chagrin qui l'étouffer, comment vivre dans un monde sans Aldãron ? c'était tout simplement impensable ! Les larmes lui brouillais la vue et ses genoux était tellement tremblant qu'elle n'arrivas pas a ce redresser. Tout son être n'avais qu'un seul désir, la mort. Elle abondonnas l'idée de ce relever et laissa son corps s'effondrer sur le sol.

Le temps passa sans qu'elle n'y prêtes attention, elle voulais juste attendre que le désert la tue, les larmes qu'elle n'arrêter pas de versée lui avais fait enflée les yeux, et le sable s'y était coller. La douleur la ganger de plus en plus quand tout a coup ...

- Hum ... Allô il y a quelqu'un ?

Elle sursauta un peut car la voix lui provenais directement de son esprit, mais ce n'était pas Aleron comme d'habitude.

- ... Laissez moi.

- Oui mais non, c'est a dire que j'ai besoin de votre aide ...

- Laissez moi !

La prêtresse avais même crier a voix haute et c'était redresser.

- Mhmm ... Mais c'est a dire que vous êtes la seule des trois interprete que j'ai pus joindre ...

Interprete ? Elunadore ouvris ses yeux enflée et pour un cour instant oublias son propre chagrin.

- Qui êtes vous et que me voulez vous ?

- ... Je suis la chirurgienne ... vous savez a propos d'Aleron ... Je doit savoir quand est ce que ... Hum Mylaxa c'est ça ... met bas ...

L'elfe ce levas du sol et commenças a ce frotter le sable du visage et de ses habits, elle avais totalement oublier qu'Aleron et Mylaxa comptais sur elle ...

- ... Si la croissance de l'enfant ne change pas ... mis Janvier ...

- ... Mis Janvier ... Un peut tôt ... hum non je vais réussir.

-Maintenant, laissez moi tranquille ...

La voix dans sa tête s'effaça peut a peut, elle avais les idée claire a nouveau. Elle resta encore un petit instant debout dans le désert, puis ce mis en route, elle n'était pas loin du repaire des drakes de bronze ... à Gadgeztan sa première pensée avais était de changer le cour de l'histoire et d'aller sauver son bien aimée ... Mais maintenant elle ne savais plus où elle en était ...

Une fois arriver a destination elle vis sans surprise le gardien du repaire ce mettre devant elle pour l'interroger sur la raison de sa venue.

- Je ...

Commença telle en baissant la tête.

- Je suis venue ici pour un but bien diffèrent de ce que je vais vous demander maintenant ...

Le drake restas impassible.

- Je t'écoute, mortelle.

Sa voix était profonde et puissante, mais la prêtresse savais qu'il n'allais pas lui faire de mal.

- Je suis venue jusqu'ici a pied, j'ai perdue mon destrier dans le désert, je n'est donc plus aucun moyen de transport et si vous me laisser repartir sans écoutez ma requette, j'en mourrais ... Je voudrais simplement que vous m'autoriser a chevaucher l'un de vos drakes ... Je voudrais me rendre auprès d'une amie qui est enceinte, je suis une prêtresse d'Elune et elle a besoin de mon assistance.

Le drake semblé toujours aussi impassible, même si a l'évocation d'une femme enceinte une lueur de chaleurs avais traverser ses yeux.

- Mhmm ... Oui je le voit maintenant ... Mylaxa Hymne-d'argent ... Tu le sais mortelle nous n'aimons pas spécialement Aleron, néanmoins tu devrais déjà être auprès de ton amie ... Je t'accorde ta demande, je vais t'appeler un de nos enfants qui t'accompagneras jusqu'à elle.

Elunadore semblais étonner, elle aurait déjà dûs être chez Mylaxa ? Le vol infinie aurait il mis ses doigt dans cette affaire ? Elle arrêtas de ce poser des questions et entras dans la caverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le blessé. [Alliance]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le blessé. [Alliance]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Organisation :: Organisation des events Roleplay-
Sauter vers: